ultras eagles
Posté Le: 10 mars 2016
Tags: , , , , , ,
Commentaires: 0 Commentaire

Encore, toujours, mais pas à jamais.

Encore malmenés, toujours provoqués, mais on ne baissera jamais les bras. Par ou devrions-nous commencer? Par quoi? Est-ce par votre incompétence? Votre énergie dédiée à déstabiliser le grand RAJA? Ou est-ce par ce grand complot mis en jeu dans les coulisses pour nous mettre hors-jeu?

Commençons, basiquement, par le début des choses: une semaine n’a drôlement pas été suffisante pour qu’une dite-fédération de football décide finalement dans quel stade sera tenue notre rencontre face aux Kénitris. Oui, vous avez bien entendu, une semaine, soit plus de 6 jours qu’on découvre à chaque fois un nouveau changement, jusqu’à la veille de la rencontre, lorsque l’équipe n’avait toujours pas reçu d’informations à propos de sa prochaine destination. Ceci ne s’est pas arrêté là, car, promis de recevoir 1000 billets pour le public Rajaoui pour une distribution sur place à Casablanca, nous découvrons finalement que seule une centaine est arrivée à bon port, et qu’en plus de cela, un barrage sera mis en place pour que toute personne n’ayant pas son billet pour le match soit interdite de passer. Tout cela converge vers une intelligente tentative de minimiser la présence du peuple vert, tentative qui a finalement été traduite une fois sur place, grâce au magnifique comité d’accueil

Les forces du désordre qui ont en profité pour rouer de coups de matraque toute personne sur leur champ de vision, et enchainé quelconque a eu l’idée de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment. Plusieurs des nôtres ont été arrêtés, sans quelconque raison valable à part celle que l’on vient de citer, mais, ALHAMDULIALLAH, tout s’est bien passé jusqu’à ce qu’ils aient été libérés.

Nous ne ferons pas de commentaire sur la bonne performance de l’équipe qui continue de marcher sereinement vers le sommet du classement, mais nous jurons que votre complot connaitra sa fin, et que, tant que l’on respire, vous ne réussirez jamais à toucher à la grandeur du RAJA. Nous étions, nous sommes, et nous serons à jamais son bouclier protecteur.