Entre symbiose et SYMBIOTE : l’art de la modération

Ultras Eagles ue06 Eagles

 

 

 

 

La propriété est un terme assez vaste et qui exprime le plus souvent l’idée de posséder un objet, une idée, une tradition ou même une culture, et se manifeste en ce qui s’appelle communément un Patrimoine. Ce dernier peut être soit matériel incarné, sous la forme d’une parcelle terrestre ou d’objets tangibles, sois sous forme de propriété immatérielle, citons par exemple une identité ou une valeur bien particulière. Chez nous – Ultras Eagles- ce patrimoine se présente sous forme diverses, à la fois tangible et intangible : une bâche, des drapeaux, des chants, des produits, un historique de travaux produits (tifos, messages, etc…), mais surtout un groupe et sa mentalité propre. Cette deuxième partie immatérielle peut s’apparenter à une sorte d’héritage intellectuel définissant une tout autre dimension de propriété.

Excusez-nous de cette entrée en matière assez brève de civilisation et culture d’un module complémentaire en école de commerce, mais la nécessité d’établir des concepts prime quand il s’agit d’analyse. Nous essayerons ici d’apporter un début de réponse à une question primordiale quant à l’ évolution de l’être et du parcours du membre Eagles au sein de son groupe. L’analyse ici se veut être un conseil sans lequel tu ne pourras accomplir une carrière afin de laisser un héritage derrière ton passage dans cette communauté. La problématique à laquelle nous cherchons une réponse est Comment devrais-je m’approprier le groupe ?

Revenons-en à l’idée primaire du patrimoine immatériel. Le label le plus prestigieux reste celui auquel tous les pays et régions aspirent, le patrimoine immatériel de l’UNESCO. Cette marque de fabrique est devenue en quelques années un Graal que toutes les cultures du monde cherchent à s’approprier. Elle est devenue incontournable non seulement grâce à la définition de ses critères d’obtention, mais surtout à travers le fait qu’une reconnaissance « patrimoine immatériel de l’UNESCO » propulse à l’échelle universelle. Comme c’était le cas pour la musique Gnawa, et récemment le plat du Couscous. Le label porte ainsi le symbole particulier du partage. Une fois qu’une pratique culturelle est nominée (qu’elle soit musicale, gastronomique, ou autre), elle devient officiellement une rareté à protéger et faire perdurer.

L’héritage culturel des Ultras Eagles vient s’aligner sur ces critères. En effet, l’écho des travaux du groupe ne s’arrête plus à l’échelle nationale, mais dépasse parfois les frontières du pays. C’était le cas de tifos, de messages, mais aussi de chants de stade, qui se sont vus partagés et délibérément utilisés hors du groupe, et parfois à l’extérieur du Maroc. C’est dans ce sens que ces travaux et créations peuvent être perçus comme patrimoine, d’abord national, ensuite international, étant donné qu’ils prennent leur juste ampleur et deviennent sujet de débat et d’analyse durant des jours et des semaines. Ces héritages immatériels du groupe sont devenus de plus en plus accessibles au reste du monde, et ont joué un rôle non négligeable dans la définition de la société marocaine du 21ème siècle, et notamment sa jeunesse. D’autre part, le fait que cette propriété immatérielle du groupe devienne partagée à travers de plus en plus de pays dans le monde, les destinataires de ses valeurs et son héritage croient proportionnellement en nombre. L’équation est simple, plus il y a de membres qui valorisent cet héritage culturel, plus il y a d’idées produites dans le groupe. Et plus il y a de production d’idées, plus l’héritage s’agrandit.

Cette quantification du patrimoine ouvre un champ nouveau de lecture et de planification qui aide à améliorer la production intellectuelle et culturelle du groupe : En ouvrant la porte de la contribution de façon directe et simplifiée aux membres, nous accélérerons l’étoffement des créations et travaux. Cela permet de perpétuer notre héritage pour les nouvelles générations, qui recevront plus d’actions concrètes, plus d’idées, et plus de créations labellisées EAGLES. Cependant, ce projet passe d’abord par une condition nécessaire : l’appropriation sincère, authentique, mais surtout désintéressée de l’héritage du groupe par ses membres adhérents.

Cette condition est aperçue dans un groupe lorsque l’implication de ses membres se traduit par une volonté de produire et d’être les premiers à se porter volontaires. Le groupe obtient ainsi un « quotient ULTRA’ » plus élevé. Cet état d’esprit caractérise ceux qui savent se faire une place dans l’organisation et la structure établie. Ces membres, dont l’appétit et l’ambition sont immenses, savent ce qu’ils veulent de ce groupe. Généralement, ils ressentent que EAGLES 06 leur appartient, et qu’eux aussi appartiennent au groupe. Cette manifestation d’amour a inspiré la conception de notre dernière écharpe « INSIGNA ». Elle illustre le rapport de pureté qu’entretient un véritable aigle avec son groupe, et le fait qu’il porte sur lui le logo partout où il va et en toute circonstance.

Ainsi, le lien que doit entretenir un adhérant avec son groupe devrait être un amour et une dévotion sans failles. Il doit se sentir Eagles et se comporter en Eagles tout le temps. Cela impose trois principes d’or : Œuvrer pour le bien de son entourage, rester aligné sur ses convictions, et se donner les moyens d’accomplir ses objectifs. De plus, quand il est en présence de son entourage, il doit s’affirmer en tant qu’individu, s’émanciper et faire briller son être. Il ne devrait pas se muer dans la masse, accepter sans se poser des questions, et ne faire que ce que l’appartenance lui dicte. Car s’il se fond dans le moule, il n’arrivera jamais à tirer son épingle du jeu, et restera à jamais une autre pièce du rouage, facilement remplaçable. Son passage parmi nous sera sans aucune valeur ajoutée et sans aucune trace. « Another brick in the wall ».

Cela dit, en tant que membre, considérer que le groupe t’appartient peut-être bénéfique pour ce dernier, mais risque à tout moment de basculer vers la part obscure du sens d’appartenance : le fascisme. En effet, se considérer comme étant celui qui « possède le groupe » est différent dans le fond mais surtout dans la forme de se proclamer « être le groupe ». Un sentiment extrême qui pousse vers le Borderline. Certes, se sentir très proche de ce que tu aimes devrait généralement te motiver à donner plus, mais peut aussi te conduire à mépriser ceux qui ne partagent pas ta passion.

Cet extrémisme te pousse au process de l’acculturation : une perte puis un remplacement de ton identité et ta culture par celle du groupe. Ainsi tu ne seras plus toi-même, et tu ne pourras ni avoir une vie sociale correcte ni profiter pleinement du groupe et de son aspect hétéroclite. Tu te retrouveras enfermé dans une haine constante, en croyant à tort que c’est la bonne attitude à prendre. Enfin, tu sombreras dans les gouffres de l’obscurantisme, en perdant à la fois ta vie et ton groupe.

Il est donc essentiel d’éviter de basculer vers ce côté obscur. La solution est celle que prônait le prophète Muhammad s.a.w.s : il faut œuvrer dans la modération. Tout membre peut s’approprier son groupe et son héritage. Il peut s’encourager à maintenir son patrimoine immatériel et l’enrichir, sans toutefois pencher vers un extrémisme sans issue.

Où le combat est grand la gloire l'est aussi.

Ultras Eagles ue06 Eagles

Où le combat est grand la gloire l'est aussi.

Ultras Eagles ue06 Eagles

Copyright © 2022 “Toujours aussi organisé, toujours aussi présent, toujours aussi influent” – Powered by Ultras Eagles 2006 – All Rights Reserved