Pavillon des aigles

Ultras Eagles ue06 Eagles

 

 

 

 

Nul doute qu’un groupe n’atteindra jamais la pérennité sans organisation efficace qui implique tous ses membres. Ainsi le pavillon des aigles fut érigé, un amas de qualités individuelles toutes différentes les unes des autres formant des briques cimentées par les principes de communication, de dévouement, d’abnégation et de sens du devoir. Si on se fie aux explications traditionnelles d’organisation, notre collectif s’y collerait à merveille, un groupe d’individus unis afin d’accomplir une mission commune, or s’y arrêter se voit être un acte d’absurdité et de mauvaise gestion de notre part, un oubli qui se veut fatal à la réalisation de notre quête : « Défendre le raja et raviver le peuple et ses jeunes ».

Aussi bizarre que cela puisse paraître, nous aussi nous organisons à la manière de vos institutions, selon nos propres règles et principes que l’on juge justes et efficaces. Une répartition rationnelle des tâches, de la motivation, de la proximité, une direction par projets, des lignes directrices et artistiques, une charte graphique, une ligne de conduite, des valeurs établies et un tas d’autres principes que vous enseignez dans vos universités ; le tout sublimé par notre noble volonté et mené à bien par notre zèle. Dans cette optique, nous essayons de tirer le meilleur de nous-même, et en conséquent tout aigle est une pièce maitresse de la biosphère qu’on prénomme EAGLES. Nous sommes tous nécessaires à son bon fonctionnement.  Et c’est ici qu’intervient la sublimation de ces concepts si rigides, et si ennuyeux : nous appliquons des principes de management, de Knowledge management et de cloudworking, à un exercice artistique imprégné d’originalité et d’intuition. L’Eagles est un oxymore, une organisation régie par de la subjectivité objective ; une subjectivité qui réside dans notre fanatisme et dévouement envers le maillot du club, et objective dans le sens où nous exprimons cette subjectivité et exerçons notre amour. 

L’introspection fait notre force. Cette obsession de mieux faire nous pousse chaque année à revoir nos méthodes de travail, perfectionner notre savoir-être et notre savoir-faire qui nous motive à nous ouvrir vers l’extérieur, à nous rapprocher de nos membres afin de les inciter à contribuer activement aux actions qu’on mène. Bien que la plupart d’entre nous cherchent à y participer afin de rédiger au moins une ligne dans le livre d’Or de la CURVA, une notion délétère ressort souvent, « LGROUPE ». Cette expression insensée qui sort de nulle part est devenue le maître mot de tout adhérent, ce qui a donné naissance à une pseudo division et pousse à penser qu’ULTRAS EAGLES n’est pas un groupe mais deux entités distinctes : des cellules et des sections où se rassemble la masse, puis « LGROUPE », ou ceux qui monopolisent les activités.

Certes il s’agit de répartir les missions entre exécution et conception, mais il n’y a jamais eu question de séparer les deux. Pour comprendre ce phénomène, nous devons éluder le mystère qui régit le processus décisionnel au sein du groupe, un mystère qui n’existe pas évidemment mais qui continue de cultiver des fantasmes sans aucune base fondée. Avant de faire une décision unanime, nous essayons de saisir tous les tenants et aboutissants d’une situation donnée. Citons comme exemple le cas qu’on vit actuellement : La perdition de l’identité Rajaoui, une situation alarmante qui se construisait en silence depuis 15 ans de cela. L’équipe est devenue ombre d’elle-même, ce qui a fait de notre intervention une nécessité. C’est ainsi qu’on a décidé de mettre en place un plan d’action, qui commença par des communiqués, de plus en plus directs et fournis ; ensuite des messages qui expriment nos revendications et qui sont le résultat de nombreuses réunions internes où nous avons collecté les propositions parvenant depuis les membres des cellules et sections du groupe. Ceci a créé un débat du contenu de chacune de ces propositions, pour enfin en choisir les plus représentatives de notre point de vue. En parallèle, un plan de rédaction a été établi (quand il s’agit de communiqué), et a été coordonné avec nos frères d’armes dans la Curva, étant donné que le sujet ici est celui du Raja qui nous unit. Finalement vient le passage à l’action, et si cette action n’aboutit pas au résultat attendu ; nous continuerons à construire et agir jusqu’à parvenir à nos objectifs et à faire entendre notre voix.

Cet histogramme, qui s’apparente à une méthode « Ultras Eagles » veut essentiellement dire que nous, membres du groupe, avons besoin de la contribution de tous les adhérents afin d’établir le point de vue global du groupe, afin d’enrichir ses qualités de rédactions et de design pour la conception et l’explication du message ou du communiqué, mais surtout nous avons besoin de leur bagage culturel et leurs acquis afin de nous en inspirer et définir le bon message à traiter pour partager nos convictions et nos prises de position. Finalement, cette méthode est un bel exemple de Knowledge management.

Le groupe n’évoluera jamais sans que ses membres ne prennent part à ses actions. Il ne faut donc jamais attendre une demande ou une sollicitation d’un membre X pour que d’autres adhérents initient une réflexion ou se proposent d’aider. En effet, ce qui fait le bonheur du groupe est que tous ses membres font preuve d’initiative, et œuvrent pour créer l’action au lieu de simplement l’exécuter.  

Où le combat est grand la gloire l'est aussi.

Ultras Eagles ue06 Eagles

Où le combat est grand la gloire l'est aussi.

Ultras Eagles ue06 Eagles

Copyright © 2022 “Toujours aussi organisé, toujours aussi présent, toujours aussi influent” – Powered by Ultras Eagles 2006 – All Rights Reserved